Newsletter 4 au 8 mars 2013

Secteur Automobile

  • Car of the year
A la veille de l’ouverture à la presse du Salon de Genève, la Volkswagen Golf 7 a été élue voiture de l’année 2013 par un jury composé de 58 journalistes de 22 pays européens.
C’est la seconde fois qu’une Golf obtient ce prix. En effet, la troisième génération du modèle avait été élue voiture de l’année 1992.La Golf 7 a obtenu 414 points (chaque membre du jury disposant de 25 points à répartir entre les véhicules finalistes), devançant ainsi largement la Toyota GT86/Subaru BRZ (202 points) et la Volvo V40 (189 points).
Les autres véhicules finalistes étaient la Mercedes Classe A, la Ford B-Max, la Renault Clio, la Peugeot 208 et la Hyundai i30.
Par ailleurs, le prix de la voiture de l’année fêtait cette année ses 50 ans.
 
Image 1
 
  • Renault – Zoé
Renault et Publicis Conseil signent un spot TV fort en symboles pour la voiture ZOE, 100% électrique.
La vision de Renault est simple : c’est à l’automobile de s’adapter aux gens et à la planète. Le nouveau véhicule ZOE se dit répondre à cet objectif. Pour mettre en exergue ses qualités, la firme et l’agence Publicis Conseil ont conçu un spot TV chargé de symboles.
Cette campagne présente une ville oppressée par ce qui l’entoure : bruit, pollution… Pour s’en affranchir, les habitants vont faire tomber le mur anti-bruit qui traverse la ville. C’est en le démolissant qu’ils retrouvent la tranquillité. En effet, la voiture 100% électrique les libère grâce à ses propriétés : « Zéro bruit. Zéro émission. »Le très clair parallèle avec la chute du mur de Berlin vient renforcer le message. Mais accentuer la campagne sur la promesse du silence peut être risqué. Car le silence des voitures électriques oblige les constructeurs automobiles à ajouter un bruit en dessous de 30 km/h, ce qui est le cas sur la ZOE.

 

En exclu, le harlem shake volkswagen dubai :

 

  • Salon de l’automobile à Genève

Suivez le 83ème salon international de l’auto à Genève : http://www.salon-auto.ch/fr/

 

Réseaux sociaux

  • Payer ses achats par tweet
A l’heure où le social commerce est toujours balbutiant et semble peiner à trouver ses marques, une toute nouvelle façon de faire du social shopping vient de nous parvenir des Etats-Unis. Il est en effet possible pour les possesseurs d’une carte de crédit American Express de de faire des achats directement sur Twitter en utilisant des hashtags.

Pour ce faire, il suffit de synchroniser sa carte bancaire avec son compte Twitter via une interface dédiée. L’opération ne prend visiblement que quelques secondes. Voici par exemple le type d’offres qui seront diffusées dans les jours à venir sur le réseau et éligibles au paiement par hashtag.

Pour souscrire à cette offre rien de plus simple, il suffit d’envoyer un tweet avec le hashtag #AmexSeaIslandresortOffer pour lancer la procédure de paiement. Dans un délai de 15 minutes, le compte Twitter @amex se charge de répondre pour valider l’achat. Un dernier tweet de confirmation de la part de l’acheteur cette fois, et le paiement est officialisé. La vidéo promotionnelle mise en ligne par le géant bancaire est d’ailleurs totalement axée sur cette extrême simplicité d’utilisation :

 

La plupart des offres viennent pour l’instant majoritairement de gros acteurs tels que Amazon, Sony, Urban zen et Xbox 360. Avec en ligne de mire les opportunités importantes offertes par la saint-Valentin, moment propice à l’achat de cadeaux.

On remarquera d’ailleurs « l’avancée » du paiement social aux Etats-Unis, avec la possibilité de synchroniser sa carte bancaire avec Facebook, Twitter, et même Foursquare pour recevoir notamment des coupons de promotion.

Leslie Berland vice-présidente des partenariats au sein du pôle digital du service bancaire insiste d’ailleurs sur le succès attendu de cette nouvelle approche qui pourrait selon elle « redéfinir le monde du social commerce« .

Ce type de paiement est en effet doublement intéressant. Il offre une vraie simplicité pour l’utilisateur qui « voit »  et achète directement sur le réseau les offres promotionnelles. Mais celui-ci devient aussi l’ambassadeur de sa marque en tweetant ses achats à son propre réseau. N’oublions pas non plus que Twitter empoche au passage de nouveaux revenus (tenus secrets évidemment) à chaque offre diffusée par un annonceur.

Reste à savoir comment cette initiative très localisée pourrait se développer dans le reste du monde… Et cela devrait relancer le débat sur la sécurité des comptes, mieux vaut ne pas se faire pirater son Twitter si on ne veut pas se retrouver avec des achats non désirés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s