Newsletter S24

    • Secteur Automobile 

Actualité BMW/Audi/Mini :

Audi Q2 : commercialisation en 2015 ?
Audi veut être présent sur tous les segments des SUV et le constructeur allemand aurait dans l’idée de développer une petit crossover urbain pour 2015 avec une présentation sous forme de concept prévue cet automne à Paris.
Pour venir faire de l’ombre aux Mini Countryman et Nissan Juke, Audi serait en train de préparer sa réponse. La famille Q pourrait donc s’agrandir dans les prochaines années avec l’arrivée d’un petit crossover reposant sur la plate-forme MQB. Ce nouveau véhicule serait la déclinaison SUV de l’Audi A1 et reprendrait très probablement le nom de Q2.
C’est en tout cas ce que semble savoir certains médias étrangers et notamment nos confrères britannique d’Autocar. Selon eux, le constructeur allemand serait sur le point de présenter un concept d’un crossover compact inspiré du Volkswagen Cross Coupé Concept dévoilé au Salon de Tokyo en décembre dernier.
Ce nouveau véhicule serait dessiné par le designer en chef de la marque Wolfgang Egger et pourrait être commercialisé en 2015. Le futur véhicule de série reposerait donc sur la plate-forme MQB du groupe et aurait une longueur de 4,15 mètres avec un empattement de 2,5 mètres.
Les spéculations sont également nombreuses au niveau des motorisations qui équiperont ce nouveau crossover. Selon les rumeurs, plusieurs déclinaisons du moteur essence 1,4 l serait au rendez-vous tout comme plusieurs version des 1.6 TDI et 2.0 TDI.
Enfin, il se pourrait qu’Audi choisisse le Mondial de l’Automobile de Paris à l’automne prochain pour dévoiler ce Q2 mais sous forme de concept.

Source : http://www.turbo.fr/actualite-automobile/496658-audi-q2-comemrcialisation-2015/


BMW i Pedelec : le vélo électrique pour l’i3
A l’occasion de la prochaine ouverture de son premier i Store à Londres en Angleterre, BMW a dévoilé l’i Pedelec, vélo électrique pliable et capable d’être rangé dans l’i3.
Hier, le constructeur bavarois nous présentait une nouvelle teinte d’intérieur pour son i3 Concept en marge de l’annonce de l’ouverture prochaine de son tout premier i Store, premier showroom consacré à la branche écologique de la firme allemande.
Outre la présentation de la nouvelle finition pour l’habitacle de la petite voiture électrique, la marque à l’Hélice a également dévoilé l’i Pedelec, un vélo électrique pliable qui se range dans le coffre de l’i3.
Fabriqué en aluminium et en fibre de carbone, le vélo électrique tire son nom Pedelec des mots Pedal Electric Cycle. Si son style est assez simpliste, BMW annonce que lorsqu’il est replié, deux exemplaires du i Pedelec peuvent être rangés dans le coffre de la petite citadine.
Le vélo électrique du constructeur bavarois est équipé d’un moteur électrique sur la roue arrière qui est alimenté par une batterie à haute performance. Ce système offre au cycliste une aide pour pédaler jusqu’à 25 km/h. BMW annonce qu’en fonction du poids du cycliste, de la route ou encore de l’utilisation du moteur, l’autonomie de la batterie est comprise entre 25 et 40 kilomètres.
A l’image de ce que l’on peut faire sur les voitures, la batterie peut se recharger lors des phases de freinage ou dans les descentes. Sinon, le vélo peut être rechargé complètement en quatre heures sur une prise normale ou en 1 heure et demie sur une borne à charge rapide.
Aucune date de commercialisation pour l’i Pedelec n’a été donnée par BMW.

Source : http://www.turbo.fr/actualite-automobile/496660-bmw-pedelec-velo-electrique-i3/

 

Actualité Mercedes/smart :

Mercedes-Benz ajoutera une AMG à sa classe A
Nommée A45 AMG, elle possède un moteur 4 cylindres en ligne de 2,0 litres turbocompressé, d’une puissance de 350 chevaux. «Il s’agit du moteur le plus puissant de sa catégorie», affirme le chef d’AMG, Ola Källenius. Elle rivalisera avec la BMW M135i ainsi que l’Audi RS3.
La A45 AMG sera équipée uniquement d’une transmission intégrale; cependant, avec le controle de la stabilité, la puissance sera distribuée à l’arrière. Elle bénéficiera d’une boîte de vitesses automatique 7 rapports à double embrayage provenant de la classe A standard, mais en version améliorée.
La vitesse maximale a été limitée électroniquement à 249 km/h, mais il est fort probable qu’AMG offre la possibilité d’augmenter cette limite à 280 km/h. À l’heure actuelle, aucune date de dévoilement et aucun prix de vente n’ont été dévoilés.

Source : http://www.auto123.com/fr/actualites/mercedes-benz-ajoutera-une-amg-a-sa-classe-a?artid=144580


Daimler AG : lancement de la production de la nouvelle ‘smart fortwo electric drive’
Daimler AG a procédé au lancement de la production de la nouvelle smart fortwo electric drive à l’usine smart de Hambach. Cette version électrique est désormais produite en série sur les mêmes chaînes que les smart à moteur thermique. En investissant à cette occasion plus de 200 millions d’euros dans des travaux d’extension du site, Daimler prépare l’usine aux défis de demain…
« La nouvelle smart electric drive et l’extension de l’usine de Hambach constituent deux étapes décisives pour l’avenir de smart », déclare Annette Winkler, responsable de la division smart au sein de Daimler AG. « Avec la nouvelle smart electric drive, nous consolidons notre position de leader dans le domaine de la mobilité urbaine et permettons à tout un chacun d’accéder à la conduite 100% électrique. C’est pour cette raison que nous investissons massivement dans le site de Hambach, tant pour cette version électrique que pour nos futurs modèles. Et je n’ai pas le moindre doute : cet argent représente un excellent placement. »
Joachim Betker, Président de smart France, souligne l’intégration révolutionnaire du modèle électrique dans le processus de production : « Nous sommes les premiers à avoir mis en oeuvre une production parfaitement intégrée entre modèles électriques et modèles thermiques. Nous exploitons aujourd’hui à 100% les potentialités intégrées d’emblée au concept de production smart. »
Source : http://www.boursier.com/actions/actualites/news/daimler-ag-lancement-de-la-production-de-la-nouvelle-smart-fortwo-electric-drive-486873.html?rss

 

 

    • Communication

Campagnes de communication BMW/Audi/Mini :

Les Mini-store traversent la France
Si vous ne pouvez vous rendre chez Mini, Mini vient à vous ! La marque transforme ses véhicules en concessions.
La marque automobile se préoccupe de ses clients et futurs clients, elle a dressé un constat : quel serait le concessionnaire idéal ? Celui qui va à la rencontre des consommateurs et se plie à leurs disponibilités. Mini avec son agence DDB propose de façon originale et non conventionnelle des essais automobiles aux passionnés de la marque.


Pour monter à bord du Mini Store et vivre cette expérience insolite, rien de plus simple : si vous êtes motorisé, suivez-le. Si vous êtes piéton, hélez-le. Pour le reconnaître, rien de plus simple, c’est écrit dessus. Une fois à l’intérieur, le consommateur est accueillit par un hôte qui l’emmène où il le souhaite. Durant le trajet d’une demi-heure, le Mini Store est présenté: accessoires, possibilités de personnalisation, motorisations, autres modèles de la gamme Mini. Bien évidemment, il est possible de passer derrière le volant.


Après Paris, les MINI Store se rendent ces vendredi 8 et samedi 9 juin à Cambrai.

Source : http://www.docnews.fr/actualites/mini-store-traversent-france,13430.html

 

Campagnes de communication Mercedes/smart :

Le Groupe Daimler doit changer le nom d’une de ses filiale
Daimler, constructeur automobile allemand, a été sommé par le tribunal de grande instance de Paris de changer pour la France le nom de sa filiale d’autopartage Car 2 Go, dont le nom a été estimé trop proche du loueur Car-go…
Source : Stratégies Newsletter du 11/06/12


Smart Fortwo et Lexus hybride élus voitures « propres » 2012
Deux modèles de Smart et la Lexus CT200H hybride sont classés premiers du palmarès 2012 des meilleurs véhicules neufs en matière d’émissions de CO2 par l’Agence de l’environnement et de maîtrise de l’énergie (Ademe) publié mardi.
Dans le classement diesel, les modèles Smart Fortwo cabrio et coupé occupent le haut du classement avec à peine 86 grammes de CO2 au kilomètre. Arrivent juste derrière deux autres modèles de Smart Fortwo avec 87 g.


La première voiture française, Renault Clio, apparaît au troisième rang des diesel avec 89 g de CO2 émis au km parcouru, autant que la Volkswagen Polo Bluemotion, deux modèles de Seat Ibiza et deux modèles de Skoda Fabia.
En 2011, Renault ne s’était classé que 4e dans cette catégorie avec une Twingo.
Pour les voitures à essence, les hybrides japonaises restent les lauréates incontestées avec la Lexus (87 g/km) et les Toyota Auris et Prius (89 g).
Deux modèles de Fiat 500 raflent la 3e place, avec 90 g, et six autres modèles de la petite Italienne la 4e place ex-aequo avec une Toyota Prius avec 92 g.
Aucun modèle de constructeur français ne figure en revanche parmi les 10 voitures à essence ou hybrides les plus propres, c’est-à-dire celles qui émettent moins de 100 g de CO2 au kilomètre.
Le Palmares 2011 de l’Ademe comptait quatre modèles de voitures françaises — 2 Citroen CI et 2 Peugeot 107 — au 10e rang avec 103 g/km.
Dans le classement européen, la France est tombée de la deuxième à la troisième place ex-aequo avec l’Irlande, avec une moyenne d’émissions de CO2/km de ses voitures neuves de 127g, selon les chiffres relevés lors des neuf premiers mois de 2011. Un an auparavant la moyenne française s’élevait encore à 130 g/km.
Le Portugal se classe premier avec 124 g/km, suivi de près par le Danemark (125 g). Le Luxembourg reste lanterne rouge avec 147 g/km juste derrière l’Allemagne avec 145 g alors que la moyenne européenne affichait 136 g, soit une amélioration de 5 g par rapport à 2010.
L’Union européenne a prévu de demander un effort aux constructeurs automobiles pour ramener la moyenne des émissions de CO2 des voitures neuves à 130 g/km sur la période 2012-2015. Un second objectif plus drastique a été fixé à 95 g/km à l’horizon 2020.
Source : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/smart-fortwo-et-lexus-hybride-elus-voitures-propres-2012-05-06-2012-2033619.php

    • Digital

Hollywood s’invite dans le brand content haut de gamme
Le septième art confirme son empreinte sur le contenu de marque avec Daybreak, une opération voulue par AT&T et BBDO. Une Web-série interactive de cinq épisodes écrite et réalisée par deux pointures du cinéma, faisant du spectateur immergé un acteur impliqué…
Présentée par le géant américain des télécommunications comme une «histoire interactive sur la magie de la technologie et son pouvoir de transformer nos vies», son «Daybreak» est un vrai petit bijou de conversation interactive avec le consommateur. Pensée par le créateur de la série à succès «Touch» et réalisée par l’ancien metteur en scène de «24 Heures», la Web-série d’AT&T amène le contenu de marque dans une nouvelle dimension: après «The Hire»  de BMW, avec ses huit courts métrages -honoré au Hall of Fame des CLIO  –« Daybreak » fait encore mieux.
Extension naturelle et logique de l’actuelle campagne «Rethink Possible», les cinq films de presque dix minutes reflètent parfaitement son identité : l’innovation dans le développement de nouvelles technologies au nom du seul progrès de l’Homme. Disponible sur Hulu, You Tube, Fox.com, IGN.com et U-verse, «Daybreak» dispose également de ses deux propres supports digitaux, dont http://www.daybreak2012.com. Le second site intitulé jackboxers.com  permet de télécharger l’application interactive pour smartphone qui donne à la série une valeur ajoutée unique en son genre.

Débutée la semaine passée, avec déjà deux épisodes diffusés, «Daybreak» met en scène un héros, Ben Wikins, se retrouvant impliqué malgré lui dans un complot international. Pour sauver le monde, il va évidemment utiliser toute la technologie développée et vendue par AT&T. Parmi les protagonistes à ranger dans les «gentils», les Jack Boxers ont la particularité de se servir de l’application smartphone pour communiquer entre eux, envoyer des messages cryptés et décoder des indices. BBDO New York offre au spectateur-utilisateur la possibilité d’interagir avec les Jax Boxers en usant eux aussi de l’application – qui change à chaque épisode – pour aider le héros dans sa mission. Dans sa présentation, AT&T se félicite «de mettre (sa ) technologie dans les mains des consommateurs d’une façon ludique, en les impliquant dans la série.»
Déjà à l’origine de «The Hire» quand il était chez Fallon Minneapolis, David Lubars – président et directeur créatif de BBDO North America  – confirme «le mariage entre Hollywood et le marketing, consolidé par BMW.» Mais pour lui, «Daybreak est différent». Lubars et son équipe ont en effet réussi un coup de génie en la reliant avec la fin de «Touch»: auteur de la série à succès de Fox, Tim Kring y a mis en scène dans les trois derniers épisodes un mystérieux objet, le dodecahedron, replacé par lui-même au cœur de l’intrigue dans «Daybreak». La cross-promotion a fonctionné à coup de teasers bien sentis. Quand Hollywood s’invite dans la révolution du brand content, les marques repensent leur marketing et la pub monte en gamme. A se demander d’ailleurs si on peut appeler ça une publicité…

Source : http://www.influencia.net/fr/rubrique/check-in/hollywood-invite-dans-brand-content-haut-gamme,35,2687.html


Armani lance son Tweet Talks Fans
La griffe italienne franchit un cap dans sa communication digitale en mettant en place des discussions entre experts et internautes au travers de son compte Twitter. C’est toute une relation qui pourrait être amenée à changer entre la marque et ses aficionados…
S’il y a bien une chose compliquée à faire sur Twitter pour une marque, c’est de mettre en place un dialogue constructif sur des thèmes spécifiques. Car il n’est pas évident de retenir l’attention du «Twittos» avec une interface laissant si peu de place à l’expression écrite.
Pourtant Armani, fait fi de ces difficultés en lançant : «Armani Tweet Talks Fans». Ce projet invite les internautes à échanger sur des sujets précis.


La première discussion en live, intitulée Volume 1 et commencée le 1er juin à Pékin pendant la «Armani One night Only» concernait la Chine en tant que super puissance du luxe. Un sujet qui pouvait être suivi via le hashtag « #armanitweettalks ».
Une fois le thème lancé, les personnes pouvaient réagir. Des réactions et réflexions entrecoupées de questions plus pointues posées par le modérateur Peter Howarth, journaliste de mode, et permettant de relancer le débat. Mais la dimension supérieure de cette opération, était donnée par les professionnels reconnus venus participer et élever le niveau du tchat.
Avec la présence d’Angelica Cheung, Directrice de la rédaction de Vogue Chine, Federico Marchetti, le fondateur de Yoox Group ou encore Godfrey Deeny, le redouté critique de mode, la reflexion et des informations inédites émaillaient ce Tweet Talks Fans, 1er du genre…  Les participants étaient aussi invités à proposer des questions.
Ce type d’opération permet aux consommateurs de rentrer un peu plus dans l’univers de la marque, de la mode, d’en comprendre ses rouages, sa philosophie et discuter avec ses acteurs.


Une forme de transparence  sur le monde du luxe permettant aux fans de mieux connaître leur marque sans pour autant avoir encore les moyens d’en acheter une pièce…   Le prochain «talk», le Volume 2, n’a pas encore été annoncé, mais pour vous mettre l’eau à la bouche retrouvez l’intégralité du Volume 1 ici ou des extraits ci-dessous.
Source : http://www.influencia.net/fr/actualites1/armani-lance-tweet-talks-fans,33,2684.html


Les nouveaux suffixes des noms de domaine révélés aujourd’hui
L’Icann révélera ce 13 juin les requêtes en nouveaux suffixes pour les noms de domaine des adresses Internet. Plus de 1 900 dossiers ont été déposés, contre 22 suffixes homologués actuellement. Les intéressés, des entreprises aux célébrités, avaient jusqu’au 30 mai pour déposer leur requête. Le suffixe d’une marque («.apple», «.toyota» ou «.nutella»), d’un produit («.caméra», «.vélo», «.chaussure») ou d’un quelconque mot coûte 185 000 dollars, puis 25 000 dollars par an. La mise en place des nouveaux suffixes, après examen des éventuelles objections et mise aux enchères en cas de double requête, pourrait prendre entre 9 mois et 2 ans.
Source : Le 13H de la Com – Stratégies Newsletter du 13/06/12


Nouveaux noms de domaine Internet: la moitié des demandes sont américaines
L’Icann, l’agence indépendante chargée de réglementer les noms de domaine Internet, a indiqué mercredi 13 juin avoir reçu 1 930 dossiers de candidats à la gestion de nouveaux suffixes, tels que «.music», «.miami» ou «.insurance», dont près de la moitié (911) viennent d’Amérique du Nord et 675 demandes émanent d’Europe. Selon l’Icann, 66% des nouveaux noms de domaine proposés sont de nature géographique, comme «.paris» ou «.nyc». Les entreprises, associations, organisations et célébrités qui souhaitaient déposer des requêtes pour des nouveaux noms de domaine Internet pouvaient le faire jusqu’au 30 mai. Les nouvelles adresses devraient être valides à partir d’avril 2013.
Source : Le 13H de la Com – Stratégies Newsletter du 14/06/12

 

 

    • Mobile

Google Ad Words intègre la gestion des campagnes mobiles
Google, qui a acquis la régie mobile Ad Mob il y a deux ans, propose depuis vendredi 8 juin aux annonceurs Ad Words de diffuser leurs campagnes mobiles sur les sites et applications mobiles du réseau Ad Mob, depuis l’interface Ad Words. Google offre en effet aux annonceurs d’acheter de l’inventaire Ad Mob en plus de leurs campagnes fixes.
Source : Stratégies Newsletter du 11/06/12


Flash & Goal par Domino’s et Coca-Cola

Quoi de plus logique que l’union de Domino’s Pizza et Coca-Cola en plein Euro 2012 ? Pour l’occasion, les deux marques produisent avec l’agence Napkin une campagne interactive qui allie mobile et web.
Pour faire durer le plaisir, Napkin nous a envoyé quelques teasers et nous sommes déjà sur les dents pour voir le résultat. Les premiers éléments ci-dessous nous laissent imaginer le rendu : un smartphone qui lâche une balle sur un parcours miniature construit à l’aide de produits Coca-Cola, Domino’s Pizza et de jouets pour mener à un coup franc de football miniature. Le principe promet d’être surprenant puisqu’il s’agira d’un jeu alliant l’utilisation de son smartphone et de son ordinateur. En attendant de pouvoir vous en dire plus voici le tease


Source : http://blogopub.tv/38229+dominopizza+cocacola#video

    • Print

Les young director award font leur pub
Oyez Oyez publicitaires, c’est bientôt le moment de prendre date pour découvrir la sélection 2012 des Young Director Award (YDA), pour vous donner envie, BETC a réalisé la campagne.
Le 21 juin prochain se tiendra à Cannes la remise des prix aux lauréats pour cette année 2012. Les Young Director Award (YDA) récompense les jeunes réalisateurs les plus talentueux du monde entier ont fait appel à BETC pour réaliser leur campagne de communication. Avec un script par Damien Bellon, directeur artistique chez BETC, et Stéphane Xiberras, président de l’agence en tant que directeur de la création, le film est réalisé par une ancienne lauréate des YDA, Karen Cunningham (Partizan Londres) et produit avec Julia Fetterman à travers leur société de production Pop-Up Films.
Le film « The light is your friend » met en scène un jeune garçon qui surprend ses parents au lit et réalise avec talents une véritable direction d’acteurs leur demandant d’y mettre plus de convictions, de travail, d’implications, de passions quoi!!
L’agence a également réalisé 3 affiches, une petite « famille » print composées des remarques impertinentes d’un enfant qui met en scène sa maman, son petit frère et même son chien.

Source : http://www.docnews.fr/actualites/young-director-award-font-leur-pub,13442.html

 

 

    • Out-door

Un panneau de pub qui traque vos yeux !
Les panneaux publicitaires digitaux se complexifient de plus en plus. Avant, ils étaient équipés d’un simple écran, maintenant ils peuvent contenir des caméras ultra-perfectionnées qui détectent le moindre de vos mouvements.
C’est avec ce genre de panneau que la société Zaps a communiqué dernièrement en Chine pour la promotion de ses services d’extermination des nuisibles (cafards, etc…).
L’idée est amusante : je regarde le panneau, celui-ci est vide. Je tourne la tête et ce dernier est envahit par des cafards.
Un concept sympa qui vous rend totalement paranoïaque !

Source : http://mdelmas.net/un-panneau-de-pub-qui-traque-vos-yeux/

 

 

    • Etudes

59% des dirigeants redoutent une fracture numérique dans leur entreprise
Plus de la moitié (59%) des chefs d’entreprises jugent qu’il y a un risque de fracture numérique dans leur société, selon une enquête réalisée par Opinion Way pour l’Association progrès du management (APM), baptisée «L’entreprise et le numérique: qui influence qui». Autre enseignement: 81% des patrons interrogés jugent que l’usage du numérique est essentiel à la performance de leur propre structure. Mais seuls 7% disposent d’un compte Twitter. Enfin, aux yeux de ces patrons, le numérique a un impact plus positif sur la communication auprès du grand public (80% d’entre eux) que sur le management (45%).
Source : Stratégies Newsletter du 11/06/12


Le pouvoir du like

On a tous envie de le savoir : Facebook génère-t-il du ROI pour les marques ? L’étude comScore « The Power of Like » nous livre enfin des chiffres.
L’interview de Damien Vincent, directeur commercial de Facebook France, permet d’aller encore plus loin que l’étude le permet.

Source : http://www.docnews.fr/actualites/pouvoir-like,13473.html


L’Asie, champion mondial de la publicité mobile
Cela fait des années (au moins depuis le lancement de l’iPhone en 2007) que l’on entend parler de « l’année du mobile » dans les cercles publicitaires. Il se pourrait qu’on y soit enfin, notamment si on en croit l’importance soudaine accordée aux perspectives mobiles de Facebook pour expliquer ses mésaventures en Bourse. Twitter, de son côté, a annoncé que les recettes publicitaires du mobile prenaient doucement le pas sur celles générées sur l’Internet fixe.
Signe des temps : les bureaux américain et européen du syndicat professionnel IAB et l’institut d’études IHS Screen Digest viennent de publier leur première étude sur le marché mondial de la publicité mobile. Selon celle-ci, le support a reçu 5,3 milliards de dollars (3,8 milliards d’euros) d’investissements publicitaires bruts en 2011. Cela reste une goutte d’eau dans le marché publicitaire mondial, estimé à 467 milliards de dollars (dont 76 milliards investis sur Internet) par ZenithOptimedia, en 2011.
Plus intéressant, l’étude IAB-IHS révèle que la région Asie-Pacifique est pour l’heure le champion incontestable de la publicité mobile. Le marché y pèse 1,9 milliards de dollars, contre 1,7 milliards de dollars d’investissements mobiles aux Etats-Unis et 1,3 milliards de dollars dépensés en Europe. Les dépenses dans les liens sponsoriséset achats de mots-clés dominent très largement le marché asiatique, avec 1,4 milliards de dollars investis en search.
Comme s’il y avait une fracture numérique mobile, l’Afrique et l’Amérique latine sont loins derrière, avec respectivement 3,2% et 3,5% du marché mobile mondial. Ce décalage se retrouve aussi dans la maturité des supports choisis. Alors que le marché mondial est dominé par le search, qui capte 62% des investissements mobiles, et que le SMS ne représente plus que 10% des dépenses, ces deux supports sont quasi à égalité en Amérique Latine.
Un déséquilibre qui pourrait être gommé, à terme, par le déploiement de campagnes publicitaires globales sur le mobile, envisage l’IAB.

[voir l’étude en .pdf]

Source : http://blog.lefigaro.fr/medias/2012/06/lasie-champion-mondial-de-la-p.html?xtor=RSS-29

 

 

    • Bonus

Lipton Ice Tea ou la vie de bureau
Alors que le contrat avec son égérie Hugh Jackman a pris fin il y a quelques semaines, DDB Paris signe pour Lipton Ice Tea un nouveau film intitulé “Waterfall”.
Si pour Hugh Jackman boire de l’ice Tea le rendait tour à tour joyeusement dansant ou totalement Zen, ici la boisson aide le jeune homme à s’évader et à songer à de doux rêves de petites vengeances.

Source : http://www.docnews.fr/actualites/lipton-ice-tea-vie-bureau,13456.html


Dark Vador et  le Joker sont de sortie
Etre un méchant de cinéma n’ouvre pas toutes les portes. Face à un vrai tyran, en chair et en os, même Dark Vador et le Joker manquent de munitions. La preuve par Amnesty.

En juillet prochain, les États se réuniront à l’ONU pour négocier et adopter un traité international sur le commerce des armes classiques (TCA), pour lequel les ONG membres de la campagne « Contrôlez les armes » se mobilisent depuis 2003. La Belgique, quatorzième exportateur mondial d’armements, a jusqu’à présent soutenu son adoption. Mais dans cette dernière ligne droite, rien n’est encore joué : les intérêts purement commerciaux des États doivent être dépassés, les événements sanglants au Moyen-Orient et en Afrique du Nord témoignent de cette impérieuse nécessité.
Amnesty International mène aujourd’hui, plus que jamais, campagne pour que ce traité négocié en juillet par les Nations unies, empêche les transferts d’armes susceptibles de contribuer directement à de graves atteintes aux droits humains.
L’organisation a envoyé deux méchants, Dark Vador et le Joker, se fournir en armes légères auprès d’armuriers locaux (La FN Herstal et Dassault).
Dark Vador et le Jocker se sont présentés, comme de simples acheteurs, aux grilles des firmes d’armurerie et se sont vus refuser l’entrée. Un barrage pour le moins étonnant quand on sait  que les armuriers continuent à vendre des armes à des tyrans, responsables de nombreuses violations des droits humains dans le monde.
Les réactions des firmes ont tout même eu des répercussions positives. Ainsi, Dassault a proposé une rencontre à Amnesty International France pour débattre de ce traité. La FN Herstal, qui dans un premier temps avait contacté les forces de police, a finalement accepté que soient utilisées et diffusées les différentes images obtenues par l’organisation, du moment que les visages de ses employés soient floutées.
Postées la semaine dernière sur la toile (site d’Amnesty, Youtube, Facebook), les vidéos ont été visionnées environ 200 000 fois.
Par ces actions, Amnesty International et ses militants appellent ainsi le gouvernement belge, via une pétition en ligne, à faire en sorte d’obtenir un traité sans failles.


Source : http://www.docnews.fr/actualites/joker-est-sortie,13493.html


H&M va sortir une collection de la griffe française Martin Margiela
L’enseigne d’habillement H&M (Hennes & Mauritz) a annoncé le 12 juin que le prochain créateur invité à dessiner une collection pour ses magasins serait la Maison Martin Margiela. Cette collaboration fait suite à d’autres associations ponctuelles entre H&M et des marques ou des stylistes de renom tels que Lanvin, Karl Lagerfeld, Stella McCartney, etc. La collection automne-hiver 2012 dessinée par la griffe française sera distribuée en série limitée à partir du 15 novembre, dans environ 230 points de vente à travers le monde ainsi que sur Internet. Le groupe suédois H&M, qui a basé son succès sur la mode à bas prix, est numéro trois mondial de l’habillement derrière l’espagnol Inditex, propriétaire de Zara, et l’américain Gap.
Source : Le 13H de la Com – Stratégies Newsletter du 13/06/12


Les Français et les soldes d’été
53% des Français prévoient de dépenser moins durant les soldes d’été, qui débuteront le 27 juin, selon un sondage réalisé par Harris Interactive pour le site de ventes de chaussures Sarenza…
Source : Stratégies Newsletter du 13/06/12

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s